Transport de Conteneurs à Anvers : la saga continue …

Depuis de trop longs mois, les transporteurs de conteneurs sont confrontés à des temps d’attente extrêmement longs, essentiellement au quai 1700 de DP World.

Les 3 organisations professionnelles représentatives sont en dialogue permanent avec l’exploitant du terminal à conteneurs.

Malheureusement, ces discussions n’ont pas encore débouché sur une amélioration structurelle, bien au contraire.

S’il est exact que DP World a mis en œuvre un certain nombre de nouvelles mesures (en s’attaquant notamment à la problématique des créneaux fantômes), ces mesures n’ont pas encore permis une réduction des temps d’attente.

La volonté de raccourcir le délai s’écoulant entre le dépôt du conteneur sur le quai et son départ par bateaux devrait libérer de l’espace sur le terminal.

Cette décision ne règlera cependant pas le problème de la capacité de ce terminal qui est fondamentalement trop faible par rapport au volume de conteneurs à traiter.

Depuis des mois, le trafic mondial de conteneurs multiplie les records.
De nouveaux sommets devraient encore être atteints dans les mois à venir.

Tout indique dès lors qu’il faille craindre qu’il ne soit pas aisé de réduire, aussi drastiquement que souhaité, ces temps d’attente (légitimement maudits des transporteurs).

Coût d’1 heure d’immobilisation

Pour les transporteurs, la coupe est pleine !

Les transporteurs ne peuvent évidemment pas absorber toutes les augmentations de coûts.

La Febetra, TLV et l’UPTR invitent donc les transporteurs à répercuter tous les (sur)coûts, dans leurs prix de transport. C’est une question vitale pour les entreprises de transport.

Calculée par l’ITLB, une heure d’immobilisation génère les coûts suivants :

Conditions générales du transport de conteneurs

Les trois organisations professionnelles continuent également à encourager leurs membres à appliquer les conditions générales des conteneurs. Ces conditions sont un complément aux conditions CMR et doivent permettre au transporteur de se couvrir contre les imprévus et de répercuter les coûts qui en résultent sur le client du transport.

Vous pouvez trouver ces conditions via le lien suivant : https://febetra.be/fr/publier/algemene-voorwaarden/#Transport%20de%20conteneurs.

Actuellement, des discussions sont menées avec les expéditeurs dans l’optique d’arriver à ce que des conditions uniformes puissent être largement appliquées car (acceptées par toutes les parties).

Appel à tous les acteurs concernés

Les trois organisations professionnelles appellent tous les acteurs concernés (donneurs d’ordre, expéditeurs, compagnies maritimes, terminaux, …) à trouver ensemble des solutions à la situation – intenable – du moment.

Les organisations professionnelles mettent tout en œuvre pour trouver des solutions et appellent l’ensemble des transporteurs à se montrer solidaires.
Il en va non seulement de l’intérêt général du secteur, mais également de l’intérêt individuel de chaque transporteur.

Print This Post