Campagne de sensibilisation chauffeurs poids lourds

Le ministre Jan Jambon et le secrétaire d’État Theo Francken ont ce jour, en collaboration avec le SPF Intérieur, la Police Fédérale, la « Maatschappij van de Brugse Zeevaartinrichtingen (MBZ) », l’Association Port of Zeebrugge Interest (APZI) et la Febetra, donné le coup d’envoi d’une campagne de sensibilisation pour les chauffeurs de poids lourds concernant la problématique de l’escalade dans les camions.

La problématique de la traite d’êtres humains dans les poids lourds touche depuis des dizaines d’années le secteur du transport de marchandises. Les trafiquants d’êtres humains se focalisent principalement sur les poids lourds qui circulent en direction de la Grande-Bretagne.

Après la France, les Pays-Bas et l’Allemagne, la Grande-Bretagne constitue l’un des principaux pays de destination pour le transport belge de marchandises. Beaucoup de poids lourds belges circulent donc en direction de la Grande-Bretagne.

Si, sur le territoire anglais, des clandestins sont retrouvés dans le véhicule, les conséquences pour le chauffeur et pour la société de transport ne sont pas négligeables. Une amende de 2000 £ est infligée par clandestin trouvé et ce, tant au chauffeur qu’à l’entreprise.

Outre l’amende, la marchandise et/ou le véhicule sont souvent endommagés (bâches lardées). L’agressivité envers les chauffeurs est bien réelle.

Les sociétés de transport font tout pour pouvoir livrer les marchandises sans problème à leur destination. Dans la mesure du possible, l’entreprise prévoit une sécurisation plus poussée du véhicule et le chauffeur est sensibilisé afin de prendre les mesures de précaution nécessaires.

Nous sommes, en tant que fédération, très satisfaits de pouvoir compter sur le soutien des autorités pour la sensibilisation des chauffeurs belges et étrangers.

Cette campagne de sensibilisation se compose de brochures reprenant des conseils utiles, d’affiches et d’un grand panneau reprenant un pictogramme qui sera placé dans le port de Zeebruges. Les brochures et les affiches peuvent être téléchargées depuis le site Internet de la Febetra (www.febetra.be).

Outre les trois langues nationales, la brochure est également disponible dans 7 autres langues (anglais, bulgare, polonais, roumain, tchèque, russe et turc).

La Belgique est, en effet, un pays de transit et cette campagne de sensibilisation s’adresse également aux chauffeurs étrangers.

La Febetra est membre de l’Union Internationale des Transports Routiers (IRU). Via cette organisation mondiale, qui compte des membres dans tous les pays, la Febetra distribuera également les brochures auprès de ses organisations homologues étrangères.

Print This Post