Taxe kilométrique : les transporteurs routiers belges en danger !

Demain 18 juin les trois organisations professionnelles du transport et de la logistique, Febetra, UPTR et TLV organisent une manifestation avec des camions sur Bruxelles. Cette action a pour but de souligner auprès du monde politique et du grand public l’effet désastreux de la taxe kilométrique sur le secteur du transport belge d’une part et sur l’économie belge d’autre part.

Un camion de par exemple plus de 32 t, qui parcourt 100.000 km en moyenne dont 80.000 km soumis à la taxe kilométrique, devra payer annuellement 10.240 € au lieu de 1.250 € pour l’eurovignette. Cela représente une augmentation de 819%.

L’UPTR, TLV et la Febetra soulignent fermement que les transporteurs sont dans l’obligation de répercuter le coût total de la taxe kilométrique sur leurs clients et qu’en fin de compte ce sera le consommateur final qui paiera la taxe kilométrique.

En définitive, la taxe kilométrique, c’est une hausse – déguisée – de la TVA ! C’est la raison pour laquelle les transporteurs demandent des tarifs plus bas et identiques dans les trois régions.

La taxe kilométrique qui sera introduite le 1er avril 2016, affaiblira plus encore la position concurrentielle du secteur du transport belge qui se trouve depuis plus de 10 ans dans une spirale négative à cause du coût salarial extrêmement élevé en Belgique.

Préalablement à l’introduction de la taxe kilométrique, la Febetra, l’UPTR et TLV insistent sur la nécessité d’une résorption du handicap salarial auquel sont confrontés nos transporteurs belges, afin de faire renaître l’activité économique dans le secteur du transport belge. Les trois organisations demandent entre autres l’exonération de l’ONSS sur les heures non-productives (les temps d’attente des chauffeurs avant, pendant et/ou après une opération de chargement ou de déchargement).

Durant la manifestation les trois organisations rencontreront les ministres Lacroix et Prévot du côté wallon et le ministre-président Vervoort et les ministres Smet et Frémault du côté Région Bruxelles-Capitale.

Pour la région flamande, le Ministre Président Bourgeois et le Ministre Weyts recevront une délégation des fédérations.

Enfin, TLV, la Febetra et l’UPTR répondront à l’invitation du MR de rencontrer le Député régional Jean-Luc Crucke.

Print This Post