Permis à points: la Febetra approuve les mesures qui améliorent la sécurité routière

Le permis à points se trouve, aujourd’hui, sur la table des négociations.

La sécurité routière est une priorité absolue pour la Febetra. Notre organisation n’est pas hostile au permis à points pour autant qu’il soit tenu compte des éléments suivants :

  • Une bonne connaissance des causes des accidents est nécessaire si l’on veut prendre des actions correctives et dégager des mesures efficaces. C’est précisément la raison pour laquelle notre pays a besoin d’un institut d’accidentologie qui effectue des recherches poussées lors d’accidents.
  • La Febetra souligne que l’amélioration de la sécurité routière doit cadrer dans une politique globale et cohérente. Une mesure isolée, telle que l’introduction d’un permis à points, ne suffira pas à atteindre les objectifs ambitieux.
  • Dans le cas du permis à points, il faut veiller à ce que les droits de la défense soient garantis. Il ne peut s’agir d’un automatisme aveugle.

Notre organisation demande également que les autorités prévoient une concertation avec les secteurs concernés.

Print This Post