La Febetra et TLV sont mécontents : l’ouverture nocturne des terminaux Europa et Noordzee a un coût

La Febetra et TLV sont depuis longtemps demandeurs de l’ouverture nocturne des terminaux portuaires anversois. Après de longs mois de concertation, PSA Antwerp sur la rive droite ouvrira également la nuit. Les transporteurs auront ainsi plus de possibilités de combinaison, ce qui contribuera à l’efficacité du transport de marchandises anversois.

A NOUVEAU DES COUTS

Ceci pour la bonne nouvelle. L’ouverture nocturne a, en effet, un prix. Tant de jour que de nuit, il faut payer 2,34 euros pour chaque conteneur que l’on veut déposer ou retirer sur les quais 869 et 913. Un petit montant qui est cependant inacceptable pour TLV et la Febetra : le secteur est à nouveau confronté à des coûts supplémentaires pour lesquels il n’est pas responsable. De plus, la majorité des dépôts restent fermés la nuit, ce qui limite les options de l’ouverture nocturne.

REFACTURER

Le prix par conteneur était une condition absolue de PSA Antwerp à la table des négociations. En tant que secteur, nous nous trouvons le dos au mur. La Febetra et TLV conseillent à leurs membres de refacturer aux donneurs d’ordre la totalité du surcoût de chaque visite aux terminaux de PSA, en ce compris les coûts liés à l’administration et au préfinancement, e.a. La Febetra et TLV continuent à œuvrer pour des heures d’ouverture plus larges pour l’entièreté de la partie terrestre du port et l’hinterland. L’ouverture nocturne de PSA sera évaluée régulièrement les prochains mois et adaptée si nécessaire.

Print This Post