Taxe kilométrique : chaos complet – le transporteur est la victime

La taxe kilométrique est officiellement entrée en vigueur ce 1er avril.

La Febetra ne peut que constater que ce démarrage est complètement raté et qu’il coûte un paquet d’argent au secteur du transport.

La législation concernant la taxe kilométrique stipule que chaque véhicule de plus de 3,5 t doit être équipé d’une unité embarquée (OBU).

Les transporteurs ont tout mis en œuvre pour se mettre en ordre à temps.

Nous constatons que beaucoup de ces OBU ne fonctionnement toujours pas aujourd’hui. Dans de tels cas, la procédure prévoit que le conducteur doit prendre contact avec le callcenter de Satellic et se rendre endéans les 3 heures dans un point de service.

Que constatons-nous ?

  • des OBU qui avaient été commandés bien à temps ne sont toujours pas livrés
  • beaucoup d’OBU sont défectueux
  • le callcenter qui doit donner des instructions en cas de problème est injoignable
  • différents points de service sont soit hors service, soit il n’y a pas d’OBU disponible

La Febetra a, dès lors, à nouveau pris contact avec les cabinets ministériels compétents et exigé qu’une solution cohérente soit trouvée. Il est grand temps qu’ils admettent ce chaos complet et prennent leurs responsabilités.

 

Print This Post