Augmentation des accises : sentiments mitigés du secteur du transport

Afin de combler le déficit budgétaire, le gouvernement fédéral a e.a. décidé d’augmenter les accises sur le diesel par le biais d’un cliquet qui annule une diminution du prix du diesel de moitié en augmentant les accises.

Les trois organisations patronales du secteur du transport routier de marchandises se réjouissent du fait que le gouvernement ait décidé de préserver le secteur du transport belge. Cette augmentation d’accises pourra être récupérée pour les véhicules à partir de 7,5 t. Nos entreprises de transport sont fortement frappées par la crise économique actuelle, par la concurrence d’Etats membres ayant un coût salarial fort inférieur et par la pression constante sur les prix de transport de la part des clients.

Les chiffres sont on ne peut plus clairs: l’activité de transport des entreprises belges continue à baisser et 1 entreprise de transport sur 4 souffre de problèmes de liquidité.

Cette décision gouvernementale donne toutefois lieu à des sentiments mitigés de la part du secteur. Les entreprises de transport devront préfinancer l’augmentation d’accises et le coût de ce préfinancement devra logiquement être récupéré sur les clients. Sans oublier le surplus de travail administratif. Les véhicules de moins de 7,5 tonnes devront payer l’augmentation sans possibilité de récupération.

Le secteur a besoin de mesures qui font baisser le coût salarial et qui de cette manière peuvent garantir plus ou moins la position concurrentielle de nos entreprises.

Toute mesure qui continue à mettre en péril la position financière de nos entreprises, doit être évitée à tout prix. Le degré de saturation du secteur du transport belge est atteint et il est urgent que le gouvernement entre en action afin que non seulement les entreprises de transport belges continuent à exister mais que le futur des presque 90.000 emplois directs dans le secteur soit également préservé.

Vous pouvez contacter les personnes suivantes pour de plus amples informations concernant ce communiqué de presse

  • Isabelle De Maegt, Porte-parole de la FEBETRA au numéro : 02/421.51.75
  • Lode Verkinderen, Secrétaire Général de TLV au numéro : 0475/60.00.86
  • Michaël Reul, Secrétaire général de l’UPTR au numéro : 0497/37.65.10
Print This Post