Les barrages filtrants des agriculteurs pénalisent les transporteurs routiers

Actuellement des barrages flitrants bloquent les principaux axes autoroutiers vers la France.

La Febetra ne veut en aucun cas remettre le droit de grève en question, mais demande également que le droit au travail soit respecté.

De nombreux camions se trouvent actuellement dans ces blocages et cela signifie que ces marchandises ne pourront pas être livrées. De plus, à partir de 22h00 ce soir jusqu’à demain 22h00, il y a une interdiction de circuler en vigueur en France. Cela signifie que ces camions ne pourront plus rouler avant mercredi.

La Febetra rappelle que tous les secteurs – et donc également le transport routier – subissent la crise à plein fouet. Ces barrages ont un lourd impact financier pour le secteur du transport routier.

La Febetra rappelle que la libre circulation des marchandises restent un des piliers de base du Traité de Rome et demande par conséquent avec insistance la levée de ces barrages.

Print This Post